Notre approche de l’audit

L’audit est caractérisé par la confiance accordée à un certain nombre de principes. Il convient que ces principes fassent de l’audit un outil efficace et fiable sur lequel la direction peut s’appuyer pour gérer ses politiques et contrôles en fournissant des informations à partir desquelles l’organisme peut agir pour améliorer ses performances.

Norme NF EN ISO 19011 - Janvier 2012

Objectifs de l’audit

  • Vérifier la conformité et l’application de votre système de management.
  • S’assurer de son efficacité
  • Apprécier l’implication du management et des équipes ainsi que la robustesse du processus d’amélioration continue des performances
  • Fournir des informations pertinentes pour conduire les améliorations nécessaires

 

 

Déroulement de l’audit

En début de période, un programme d’audit est établi en concertation avec la Direction ou ses Représentants afin de couvrir l’ensemble du système de management à auditer pour l’année à venir. Ce programme prend en compte les résultats des audits des années précédentes, les orientations de la Direction, les risques inhérents à l’activité ou résultants de la réglementation, les résultats de l’analyse des informations communiquées préalablement avant l’audit.

Chaque audit est réalisé de la manière suivante :

1. Préparation de l’audit

  • Analyse des documents fournis par l’entreprise (Manuels, analyses de risques ou analyses environnementales ou autres analyses utiles, document unique, programmes de Management, exigences légales et réglementaires, tout autre document utile,…)
  • Préparation, rédaction et remise du plan de l’audit à l’entreprise, une semaine avant l’audit.

2. Réalisation de l’audit

  • Réunion d’ouverture : présentation des objectifs, des méthodes et confirmation du plan d’audit.
  • Conduite de l’audit : enquête dans l’entreprise, auprès du personnel en vue de vérifier le suivi des actions décidées lors des audits précédents ainsi que la mise en œuvre des dispositions du système de management d’une part, de l’amélioration continue d’autre part. Le déroulement de ces investigations se veut pratique

3. Synthèses intermédiaires et clôture de l’audit

  • Débriefing avec les représentants de l’entreprise : Reformulation tout au long de l’audit avec les personnes concernées, petite synthèse chaque fin de journée,  puis présentation et remise des fiches d’écarts et conclusions à chaud lors de la réunion de clôture.
  • Rédaction et remise du rapport d’audit dans un délai d’une semaine maximum après la réunion de clôture.

 

Livrables de l’audit

Chaque rapport expose les constats en terme de points forts, pistes de progrès, points sensibles, non conformités mineures ou majeures :

  • Point fort : dispositions dépassant les exigences du référentiel et/ou mises en œuvres avec des résultats probants, inscrits dans la durée ou dispositions conformes au référentiel d’audit et les moyens choisis pour atteindre les objectifs sont particulièrement pertinents (efficience).
  • Piste de progrès : dispositions conformes au référentiel, qui si elles étaient développées permettraient d’atteindre voire de dépasser les objectifs.
  • Point sensible : Risque potentiel, dispositions conformes mais fragiles (qui pourraient être remises en causes en cas de changement de l’organisation, de personnel, ou autres …) Résultats irréguliers. Ecart potentiel pour l’avenir.
  • Non conformité mineure  : risque avéré mineur constaté : une action corrective non urgente est nécessaire.
  • Non-conformité majeure  : risque avéré majeur constaté : une action imminente doit être mise en œuvre.
  • Bonne pratique : dispositions innovantes mises en œuvre sur le site susceptibles d’être transposées sur d’autres secteurs, d’autres sites, d’autres services.

 

Share Button