Tous les articles contenant Responsabilité socialeBruntland

ISO 26000 pour bientot

Rédigé par / 5 juin 2011 / Catégories : Actualités Responsabilité Sociétale / Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , / 0 commentaires

Le « développement durable » (ou développement soutenable) est, selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport

Bruntland :

« un développement qui répond aux besoins  des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir ».

Mettre en place une démarche développement durable pour une entreprise c’est adopter une approche globale (politique, management, posture, attitude)  pour un développement économique à long terme associant les parties prenantes conciliant les trois dimensions que sont :

  • le respect de l’environnement
  • l’équité sociale
  • la rentabilité économique

l’ISO 26000 est une future norme internationale présentant les lignes directrices de cette responsabilité sociétale.

Elle vise à créer une vision partagée de la responsabilité sociétale au niveau internationale.

Six objectifs sont fixés :

  1. Aider une organisation à prendre en charge la responsabilité sociétale
  2. Fournir des lignes directrices pour :
    • rendre opérationnelle la responsabilité sociétale
    • identifier et s’engager avec les parties prenantes
    • améliorer la crédibilité des rapports et déclarations en matière de responsabilité sociétale
  3. Mettre en relief les résultats et les améliorations obtenus
  4. Accroitre la satisfaction et la confiance des clients
  5. Promouvoir une terminologie commune dans le champ de la responsabilité sociétale
  6. Etre cohérent et non pas en contradiction avec les documents, traités et conventions existants, et les autres normes ISO.

La norme ISO 26000 ne sera pas une norme de certification mais une norme de recommandations. Elle s’inscrira non pas dans un cadre contraignant mais comme un guide méthodologique utile aux organismes qui souhaiterait s’engager dans une démarche de responsabilité sociétale.

Elle pose 7 principes :

  1. Rendre compte
  2. Transparence
  3. Comportement éthique
  4. Parties prenantes
  5. Respect de la loi
  6. Respect des nomes internationales
  7. Respect des droits de l’homme

Vous souhaitez en savoir plus, réaliser une formation, vous engager dans une démarche Responsabilité Sociétale, contactez nous cliquer ici

Share Button